Mon histoire

Je suis née dans Chaudière-Appalache, la magnifique région des mines et des lacs, plus précisément dans la ville de Thetford (non, cette ville n'est PAS dans le nord du Québec !).
J'ai étudié en marketing à l'université de Sherbrooke et en 2000, je me suis retrouvée avec un excellent emploi dans la
« grande ville » de Montréal (rien pour rassurer ma grand-mère pour qui Montréal est une « ville-vraiment-pas-sécuritaire-pour-une-jeune-demoiselle »).  
Mon goût de l'aventure a rapidement pris le dessus et en 2003, j'ai quitté mon emploi. Avec un sac à dos contenant toute ma vie, je suis partie vagabonder autour du monde pendant 1 an  (oui, il est possible de vivre avec le contenu d'un sac à dos pendant 1 an...et non, ça n'a pas rassuré ma grand-mère !). Ce fut un an de liberté à travers le monde, à explorer des endroits inconnus, à découvrir d'autres façons de faire, de vivre. D'être.

Ensuite, retour à la réalité, retour à Montréal.

C'est en 2006 que je rencontre l'homme de ma vie (ou à tout le moins, celui qui l'aura été pendant 2 ans et demi). Après 1 an et demi de pur bonheur, Martin est diagnostiqué d'un cancer de la langue. Malgré l'optimisme des médecins, les choses ne se déroulent pas comme prévu (mais peut-on vraiment prévoir ces choses ?) et je me retrouve avec le titre d’aidante naturelle. À 30 ans, ce n’est pas le genre de projet qui figurait sur ma liste des rêves à réaliser. Les derniers mois de la vie de Martin m’ont beaucoup apporté et cette expérience de vie unique a fait de moi une nouvelle personne. D'ailleurs, cette expérience à côtoyer la maladie et la mort m'a grandement aidée dans les années qui ont suivi puisque mon père était atteint d'un cancer du sang extrêmement rare (Syndrôme de Wal Den Strom) et est finalement décédé de la SLA (sclérose latérale amyotrophique, aussi connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig) en 2013.

Je crois que ce qui m’a le plus aidée à la base, au cours de ces évènements difficiles, c’est cette conviction que même si l’on ne peut pas contrôler les évènements qui surviennent dans nos vies, nous avons toujours le pouvoir de choisir notre attitude et nos réactions face à ces évènements. 

 

À 38 ans, j'apprenais que des cellules cancéreuses avaient fait leur l'apparition dans mon corps. Comme tu peux l'imaginer, cette motto m'a bien servie.


Aujourd'hui, plus que jamais, j’ai cet ardent désir de partager mes expériences dans l’espoir de donner une perception nouvelle des choses, de soulager la peine des gens et de leur donner les outils nécessaires pour mieux vivre les évènements difficiles rencontrés sur leur chemin.

J’espère, avec mon livre, pouvoir simplement mettre un baume dans la vie des gens qui vivent des peines, que ce soit un deuil, une maladie, une séparation ou même simplement une mauvaise journée! 

BACK%2520Julie%2520DeBlois_edited_edited

Sincèrement,

Julie